Month: April 2016

NRZ courts mining partners

The National Railways of Zimbabwe owns a significant stake in Pan African Minerals Development Company in South Africa, and it’s currently courting partners in order to start its exploration of its mineral assets in South Africa. The state-owned railway company is currently struggling due to lack of capital and dilapidated infrastructure and equipment. The under-performance of the NRZ has had wider ramifications for other economic players in sectors such as industry, mining and agriculture as firms have shifted their bulk business into haulage truck which is more costly. Pan-African Mining was supposed to prospect a variety of minerals, including gold, coal, diamond and platinum. (Source: http://www.herald.co.zw/nrz-courts-mining-partners/)

Government lift ban on maize export after verification of stocks

Government has lifted the ban it imposed last week on the export of maize after a physical verification revealed that the nation has enough stocks to last until August. Government suspended maize exports to curb local shortages pending the verification of available stocks. The government was concerned that steep price increases were being caused by smuggling of the grain to neighbouring Malawi and Democratic Republic of Congo. The country has continued to face mealie meal shortages despite the government continued assurances that the country has enough maize to feed the nation.

Afrique du Sud : un marché de 27,6 millions $ est menacé si les médias arrêtent de faire la publicité de l’alcool

(Agence Ecofin) - En Afrique du Sud, on reparle du projet de loi portant interdiction totale de la publicité de l’alcool dans les médias et les lieux publics. Le texte proposé par le gouvernement depuis 2013 n’est toujours pas passé au Parlement. S’exprimant devant les parlementaires ce mois d’avril 2016, la ministre des Communications, Faith Muthambi (photo), a indiqué que ce projet de texte menace un marché de la publicité estimé à 400 millions de rands, soit un peu plus de 27,6 millions $. C’est le montant global investi par les entreprises de produits alcoolisés dans les campagnes promotionnelles, les actions sociales ou encore les sponsorings. La publicité de l’alcool représente 8,5% des recettes publicitaires de la SABC. L’interdiction totale de la publicité dans les médias impactera négativement sur l’ensemble du secteur de la communication, a prévenu la ministre. A côté des mises en garde de la ministre des Communications, il y a les inquiétudes du ministère des Sports et celui des Arts et de la Culture, ce sont des activités populaires pour les jeunes,  mais le gouvernement pense que la promotion de l’alcool dans les secteurs peuvent aggraver le problème de santé publique, notamment des jeunes.

Dakar et Nouakchott veulent développer ensemble les gisements gaziers découverts entre les deux pays

(Agence Ecofin) - Le Sénégal et la Mauritanie entendent développer ensemble les gisements de gaz naturel découverts par Kosmos Energy dans une zone maritime à cheval entre les deux pays. La compagnie texane a, dans ce cadre, convenu d’un mémorandum d’entente entre les deux compagnies d’Etat en charge des hydrocarbures, PETROSEN du Sénégal et SMHPM de la Mauritanie. Les présidents Sall et Ould Abdel Aziz ont d’ailleurs donné des instructions pour continuer à explorer et à progresser dans le projet. On parle déjà d’une répartition de 50-50 des charges et aussi des revenus entre les deux pays voisins. Selon les analystes, les réserves concernées sont « assez pour transformer et la Mauritanie et le Sénégal en exportateurs net de gaz naturel, tout en assouvissant les besoins électriques et gazifières des deux pays ». Mais selon des précisions de Thomas Golembeski, vice-président de la communication de Kosmos, à ce stade, on ne parle pas encore d’exploitation, car « dans le meilleur des cas où tout va parfaitement bien, on n’aura pas de gaz avant 2020, 21 ou 2022 » Olivier de Souza

Retailers’ summit will be held next month

The Confederation of Zimbabwe Retailers in partnership with Ribal Brand solutions will host the Zimbabwe International Retailers’ Summit next month. Running under the theme “Unlocking Zimbabwe’s retailer opportunities for accelerated economic growth”, the summit will discuss issues affecting the retail sector and policy issues requiring further interrogation. Some of the pivotal issues to be discussed at the summit will include currency reforms as well as the effects of the weakening rand on the local economy among other issues. The summit will also review how the bond coins introduced by The Reserve Bank of Zimbabwe have managed to resolve the “change” crisis which has seen most retailers over-charging for their goods and services. CZR president Denford Mutashu(photo) in an interview said the summit will also discuss how to best improve capacity in the manufacturing sector and the employment levels. Meanwhile Mr Mutashu said retailers should use conventional strategies to market products in the face of stiff competition rather than resorting to engaging touts which cause discomfort to customers. (source:http://www.herald.co.zw/retailers-summit-on-next-month/)

La production ivoirienne de cacao de la campagne 2015/2016 enregistrera un recul de 200 000 tonnes

(Agence Ecofin) - La production ivoirienne de cacao paiera-t-elle finalement un tribut à l’harmattan? C’est ce que laissent penser les révélations d’une source du ministère ivoirien des finances à Reuters. Selon l’informateur, qui a requis l’anonymat, la récolte cacaoyère 2015/2016 tournera autour de 1,6 million  de tonnes. Si l’information s’avérait véridique, la production ivoirienne enregistrerait un recul de 200 000 tonnes environ, par rapport à l’exercice précédent où elle avait avoisiné les 1,8 million de tonnes. Ce serait la première fois, depuis quelques années, que le pays n’aurait pas battu son record de production. En ce qui concerne la commercialisation de l’or brun, la source de Reuters indique que 850 000 tonnes avaient été vendues par anticipation et que l’exécutif ambitionne de porter cette quantité à 1,2 million de tonnes. Le gouvernement entend tout mettre en œuvre pour que le prix garanti aux producteurs, qui est actuellement de 1 000 francs Cfa le kg, soit reconduit. Au-delà de ces considérations, le cacao ivoirien aura aussi à relever le défi de la qualité alors que l’harmattan a entraîné la formation de fèves plus petites et plus acides qu’à l’ordinaire. Résultat de cette situation, les exportateurs sont réticents à acheter actuellement ces fèves. «Le niveau de qualité ne nous incite pas à acheter pour le moment. Nous verrons si, d’ici juin, les choses changent», a confié un exportateur. Aaron Akinocho

La Banque mondiale lance un plan d’électrification de 150 millions de ménages à travers le monde

(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a annoncé un plan d’électrification visant à assister les pays en développement, dans l’installation de 30 GW d’énergies renouvelables, une capacité pouvant alimenter 150 millions de ménages. Le plan inclut également la mise en place d’un système d’alarme préventif pour les catastrophes naturelles et le développement d’un plan d’agriculture écologique couvrant 40 pays. Selon Jim Yong Kim (photo) le président du groupe de la Banque mondiale, ce plan est une réaction de l’accord de Paris et une aide pour les pays en voie de développement. Pour donner plus d’impact à ce plan, l’institution compte également agir sur les politiques nationales et la mobilisation des investissements du secteur privé. Ce plan d’électrification fait partie des ambitieux objectifs fixés par l’organisation dans le cadre du Climate Change Action Plan qui vise l’accélération des efforts de mitigation des effets du changement climatique, entrepris par les pays en voie de développement, d’ici à 2020.

Franc CFA : 15 pays africains à l’heure du choix entre stabilité et liberté

Agence Ecofin) - Ce samedi à Yaoundé les argentiers des 15 pays africains qui ont en partage le franc CFA se sont réunis avec le ministre des finances français Michel Sapin. Le sujet qui fait débat reste l’avenir du franc CFA, autrefois « franc des Colonies françaises d’Afrique », créé en 1945, devenu aujourd’hui « franc de la Communauté financière africaine ». Ses partisans soulignent que le taux de change fixe lié l’euro, ainsi que la garantie de la France, confèrent aux économies CFA une stabilité profitable. C’est par exemple d’avis de Lionel Zinsou, président d’Africa France et ex-Premier ministre du Bénin. Les détracteurs de la monnaie franco-africaine dénoncent le coût exorbitant de cette tutelle qui exige un dépôt de garantie en France correspondant à 50% des réserves de change des 15 pays CFA. Ils déplorent également que des pays africains soient contraints d’adopter la politique monétaire de l’euro, qui n’est pas toujours conforme à leurs intérêts. Quant à la France, elle assure que les pays africains sont tout à fait libres de renoncer à cette tutelle.

NSSA( Zimbabwe) eyes 40% stake in Telecel

The National Social Security Authority is reported to have reached an agreement with Empowerment Corporation for the acquisition of a 40% stake in Telecel Zimbabwe. This comes after the institution bailed out state-owned internet technology firm Zarnet to complete the acquisition of the 60% stake which was held by Amsterdam-headquartered Vimpelcom for a total consideration of $40 million. Well placed sources told the Herald Business that NSSA had reached an agreement with Empowerment Corporation for the sake for $20 million, which is the same price that previous suitor Brainworks Capital wanted to pay. NSSA now is doing due diligence. Once the processes have been completed Government will officially own Telecel 100%. NSSA recently said it would make relevant its services and leverage technology to attract and accommodate untapped informal sector market and expend its membership base. (source: http://www.herald.co.zw/nssa-eyes-40pc-stake-in-telecel/)

Government bans Maize Export

Government has banned the export of maize and maize products with immediate effect. Agriculture Permanent Secretary Julius Shawa says the ban is aimed at stabilizing mealie meal prices across the country. Government has established an Inter-agency Team to undertake a verification exercise to ascertain the actual quantities of maize that is held by the Food Reserve Agency, the Grain and Millers Associations of Zambia and some members of the Zambia National Farmers Union. Mr. Shawa says the ban is for a period of a week but may be extended depending on the outcome of the verification exercise. Meanwhile Mr. Shawa said Government will soon issue a Statutory Instrument to ensure that the measures taken to safeguard national food security are backed by a legal instrument.